Jaber le Roi du Beaubourg est mort , vive Jaber Al Mahjoub

Par Slim Kacem –

Jaber est un artiste autodidacte Tunisien, né en janvier 1938 à Msaken, vivant à Paris. Découvert par Jean Dubuffet, il est l’un des derniers représentants apparenté à l’Art Brut.

Jaber est de cette famille d’artiste qui se sont affranchi des normes de l’art contemporain . Son parcours dans les marges l’éloigne des codes de l’art, sa singularité, lui confère une force créatrice originale. Jaber créé par besoin avec l’infatigable énergie d’un homme gentil, modeste et généreux, au point de se faire du tort à lui-même. Jaber se définit comme un artiste direct qui crée de façon instinctive. Ensuite il se détache très rapidement de ce qu’il produit n’ayant que peu de considération pour son travail.

Jaber Al Mahjoub est décédé le 21 octobre 2021 à Paris. La semaine dernière, dans le silence, sa dépouille a rejoint la Tunisie pour reposer en paix dans sa ville natale, M’saken.

Jabeur Al Mahjoub, à Beaubourg

Jaber est un artiste multi talentueux : musicien, chanteur, boxeur, comédien, sculpteur, peintre et poète. Jaber Al Mahjoub n’est pas, ou peu connu en Tunisie, bien qu’il soit internationalement reconnu parmi les protagonistes de l’art brut. Paris lui doit le surnom du Roi du Beaubourg.

En 1971, il obtient le premier prix du Plainfield’s Annual Festival of Art de New York.

Ce sont les critiques français d’art brut, Jean Dubuffet (1901-1985) et Laurent Danchin (1946- 2017) qui dès le début des années 1980 ont repéré Jaber Al Mahjoub. Voyant en lui un artiste d’une grande créativité et le tout dernier artiste brut. Les œuvres de cet artiste hors-norme, sont aujourd’hui présentées par plusieurs musées occidentaux.

Jean Dubuffet (1901-1985) autoportrait

Son œuvre unique reflète une vision artistique colorée d’optimisme, d’humour et de fantaisie. Jaber Al Mahjoub se distingue par un traitement naïf des couleurs primaires et des symboles : oiseaux, chats, ânes, vaches, chameaux, poissons, cœurs, inscriptions….

Il mobilise différents médiums et techniques de peinture et sculpture: gouaches, acryliques, dessins, plâtre… Jaber Al Mahjoub modeste et romanesque, se considérait comme l’artiste instinctif et citoyen du monde.

Dès 18 ans, il quitta la Tunisie vers la France et résida dans plusieurs pays : Amérique, l’Arabie Saoudite, Canada, Maroc… Aux années 1980, Jaber Al Mahjoub s’installa à Paris pour se consacrer à son art brut. Son œuvre artistique est sa vie elle-même! *L’art brut est défini dès 1945 par le peintre et critique d’art Jean Dubuffet, comme un courant artistique qui est détaché des arts traditionnels et imperméable aux normes et valeurs collectives. Dénigré à son début, l’art brut est passé d’un courant marginalisé à un mouvement populaire. Il met en avant la créativité des artistes autodidactes. Un courant artistique brut, dans lequel Jaber Al Mahjoub, a trouvé sa place pleinement !

Les principales expositions de Jaber

Principales expositions après 1970 :

1971 Plainfield Festival of art (USA)
1977 American Center for students and Artists, Paris
1978 Foire Internationale d’Art, Paris FIAP
1978 Procope, Paris
1978 Salon d’hiver, Paris
1979 Nouveau Salon de Paris
1980 Salon d’Hiver, Paris
1983 L’Aracine, Neuilly sur Marne
1983 Galerie Alif Ba, Casablanca, Maroc
1984 Galerie L’Oeil de Boeuf, Paris
1985 Autour de Chaissac, Eymoutiers
1986 Les Indomptés de l’Art, Besancon
1986 Galerie Es Llimoner, Ibiza, Espagne
1986 Seguda Bienal de la Habana, Cuba
1987 L’Art Brut, Blanc Mesnil
1987 “Les Eléphants sont parmi nous”, Musée de Dieppe
1988 Galerie Jacques Karamanoukian, Detroit, USA
1988 “Singuliers, bruts, naïfs?” Musée d’art Moderne ville de Paris
1990 Galerie Michèle Sadoun, Paris
1990 Galerie Marc Espinosa, Paris
1991 16 au 25 septembre 1991 – Paris La Gaude, galerie Espinossa, Les Oiseaux de l’art brut – exposition organisée et financée par le collectionneur et mécène Pierre Farro (avec la collaboration de Laurent Danchin).
1992 & 1993 Galerie Scavongelli, Rome et Paris 84, rue Quincampoix du 21 avril au 30 mai 1992
1994 Galerie Michel Ray, Paris
1995 Galerie El Haouaini, Le Caire, Egypte
1996 Les Jardiniers de l’Art Bègles
1997 Galerie Saslow, Chicago, USA
1998 Galerie du Hof, Butgenbach, Belgique.
1999 Stadshof, Zwolle, Pays-Bas.
2000 Outsider Art Fair New-York, USA
2001 Galerie Marina, Monastir, Tunisie
2001 Palais de Justice, Monastir, Tunisie
2003 Galerie Margret , Santa Fe, USA
2004 Conseil Général Seine et Marne, Torcy, France
2005 Conseil Général Auvergne, Rodez, France
2005 RUSSIE – Galerie Rodonov, St PERSBOURG du 15 nov. 2005 – 15 fév. 2006
2006 Pavillon Diane, Paris 4
2015 ARTES, Barbizon, France
2017 Festival art singulier MORETZ s/ LOING – collection David Nosek
———
Jaber est présent dans les Collections spécialisées publiques à Amsterdam, Bègles, Boston, Bruxelles, Berlin, Chicago, Dicy, Gand, La Gaude, Lagrasse, Lausanne, Monastir, Neuilly sur Marne, Oslo, Paris, Saint-Pétersbourg, Villeneuve-d’Asq, Zwolle.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here