L’hydrogène vert : un partenariat pour un meilleur avenir pour la méditerranée

Sakreddine Manai PhD, Hydrogen Technology Specialist

Une stratégie commune pour l’hydrogène entre l’Europe et l’Afrique du Nord peut aider à construire un système énergétique européen basé sur 50% d’électricité renouvelable et 50 % d’hydrogène vert d’ici 2050 [1].

L’hydrogène produit en Afrique du Nord sera bénéfique tant pour l’Europe que pour l’Afrique du Nord. Pour l’Europe, l’hydrogène vert est constitué d’hydrogène produit en Europe, complété par des importations d’hydrogène, notamment en provenance d’Afrique du Nord. Une stratégie audacieuse du secteur de l’énergie avec une composante infrastructurelle importante devrait être envisagé. Cette approche garantit une utilisation optimisée des infrastructures (existantes), présente peu de risques et de coûts, améliore la sécurité énergétique de l’Europe et soutient le leadership technologique européen. En Afrique du Nord, elle favoriserait le développement économique, stimulerait les exportations, créerait des emplois d’avenir dans un secteur de haute technologie et soutiendrait la stabilité sociale.

Un système énergétique européen basé sur 50% d’électricité verte et 50% d’hydrogène vert, développé en coopération mutuelle avec l’Afrique du Nord au profit des deux parties, présenterait de nombreux avantages :

  • Le système énergétique serait entièrement propre, sans émissions de CO2, ce qui est conforme à l’accord de Paris, mais présenterait également d’énormes avantages pour la santé grâce à la réduction des émissions locales dans les villes européennes et africaines.
  • Le système s’éloignerait d’un système basé sur des ressources limitées, ce qui entraîne invariablement une pénurie et un coût plus élevé à la fin, pour se rapprocher d’un système entièrement basé sur des ressources énergétiques renouvelables, les technologies devenant moins coûteuses avec le temps.
  •  Un niveau d’ambition européen basé sur des technologies éprouvées mais largement sous-développées (électrolyseurs, gazéificateurs, piles à combustible, technologies de stockage de l’hydrogène, nouveaux appareils domestiques, mobilité hydrogène-électricité, produits chimiques et carburants verts synthétiques) offre une formidable opportunité de leadership technologique mondial, avec la dynamique économique et la création d’emplois qui en découlent.
  • L’infrastructure nécessaire au nouveau système sera largement basée sur le réseau de gaz naturel déjà existant et évite une révision coûteuse et une expansion massive de la capacité du réseau électrique.
  • Le système énergétique serait fiable, avec une offre et une demande équilibrées à tout moment et en tout lieu, grâce à un stockage d’hydrogène à grande échelle et bon marché, en particulier dans des cavernes de sel, ainsi qu’à une infrastructure publique hybride électricité-hydrogène.
  • Le développement d’un système d’énergie propre en coopération entre l’Europe et l’Afrique du Nord ouvre l’accès à de vastes ressources d’énergie renouvelable bon marché pour l’Europe et l’Afrique du Nord, tout en soutenant le développement d’une énergie abordable, fiable et propre pour l’Afrique du Nord elle-même.

L’Afrique du Nord et l’Europe peuvent toutes deux tirer profit de cette coopération, qui crée un développement économique, de nouvelles entreprises, de nouvelles exportations, des emplois et du bien-être en Afrique du Nord comme en Europe

Le développement d’un système d’énergie propre en Afrique du Nord, pour son propre usage et l’exportation, crée des emplois, du bien-être et de meilleures conditions de vie, réduisant ainsi la nécessité pour les gens d’émigrer vers l’Europe.

Tableau 1. Production d’énergie primaire en Europe et en Afrique du Nord, pour utilisation dans l’UE en 2050 [1]

Les éléments suivants sont nécessaires afin d’élaborer un programme d’action efficace :

  • Un engagement politique fort, clair et durable est nécessaire, ancré dans une stratégie européenne contraignante avec des objectifs clairs s’étendant sur plusieurs décennies.
  • Un nouveau type de partenariat public-privé au niveau paneuropéen doit être mis en place
  • Un nouvel environnement réglementaire favorable et la conception du marché qui y est associée sont nécessaires pour réaliser les investissements requis, tout en maintenant les coûts du système à un niveau abordable.
  • Il faut concevoir un cadre politique intégré pour l’infrastructure électricité-hydrogène – structure et système de stockage – avec un accès équitable à l’énergie pour tous.
  • Enfin, il faut surtout concevoir et mettre en œuvre une coopération mutuelle nouvelle, unique et durable au niveau politique, sociétal et économique entre l’UE et l’Afrique du Nord. Cette coopération doit être fondée sur le respect et la confiance mutuels, en tenant compte des spécificités culturelles, sociales et économiques de chacun [2,3].

Figure 1 L’Europe et l’Afrique du Nord peuvent toutes deux tirer profit de cette coopération, qui crée un développement économique, de nouvelles entreprises, de nouvelles exportations, des emplois et du bien-être en Afrique du Nord comme en Europe Le développement d’un système d’énergie propre en Afrique du Nord, pour son propre usage et pour l’exportation, crée une infrastructure de gaz naturel Europe-Afrique du Nord (figure du bas) et une première ébauche d’une infrastructure de base pour l’hydrogène Europe-Afrique du Nord (figure du haut). Une infrastructure gazière existante en Algérie et au Maroc pourrait être convertie en une infrastructure pour l’hydrogène (lignes gris-orange). Un “nouveau” gazoduc de transport d’hydrogène doit être réalisé de l’Italie à la Grèce, traversant la mer Méditerranée jusqu’en Égypte, qui pourrait éventuellement être étendu au Moyen-Orient (ligne orange).[1]

[1] Prof. Dr. Ad van Wijk 2019 A North Africa – Europe Hydrogen Manifesto

[2] Lanphen, S. (2019). Hydrogen Import Terminal; Providing insights in the cost of supply chain of various hydrogen carriers for the import of hydrogen. MsC thesis, TU Delft, Delft. Michalski, J.,

[3] Bünger, U., Crotogino, F., Donadei, S., Schneider, G., Pregger, T., & al, e. (2017). Hydrogen generation by electrolysis and storage in salt caverns: Potentials, economics and systems aspects with regard to the German energy transition. International Journal of Hydrogen.